Un peu d'histoire...

La Tour Blanche, qui fêtait son 70e anniversaire à l'automne 2015, a sorti pour l'occasion un livre d'une soixantaine de pages retraçant son histoire depuis 1945, "Des échecs et des hommes".

Ce livre bourré d'anecdotes, d'extraits de nombreuses revues échiquéennes dont de nombreuses ont depuis disparues, de témoignage d'anciens joueurs, de photos d'archives... peut être téléchargé gratuitement ci-dessous au format pdf (moins de 1 Mo), ou commandé pour 10 euros y compris frais d'envoi.

Notre histoire en quelques lignes...

Créé en 1945, au lendemain de la Libération, le club de la Tour Blanche est l'un des plus anciens cercles d'échecs parisiens toujours en activité. Implanté depuis toujours dans le XXe arrondissement, le club se réunit successivement dans de nombreux bistrots, notamment le "ça roule" place Auguste Métivier et le "Khedive" place Gambetta. Durant cette période le cercle se développe et absorbe deux autres cercles du quartier, les Pions Bleus et les Buttes Chaumont. Depuis, la Tour Blanche demeure l'unique club du XXe arrondissement.

En 1959, la Tour Blanche remporte la Coupe de Paris. En 1980, le cercle s'installe à la MJC des "Hauts de Belleville", et M. Fortain succède à la présidence de M. Berry, présent depuis 1945. En 1990, le club parvient en Nationale 3 ; en 1991, la Tour Blanche termine à la deuxième place de son groupe de N3, ratant de peu la montée en N2, niveau semi-professionnel.

En 1991 est organisé le premier tournoi international semi-rapide de la Tour Blanche, remporté par l'américain Jonathan Yedidia. Les années 1992 et 1994 nous permettent de remporter pour la deuxième et troisième fois la Coupe de Paris.

Entre 1991 et 1998, l'équipe fanion du club fait la navette entre la Nationale 3 et la Nationale 4 ; la saison 1998-1999 sera la dernière avant l'année 2006 à voir notre équipe première en Nationale 3. Thierry Wendling, qui a succédé à Raoul Fortain, cède la place en 1999 à Marc Tempestini qui devient le 4e président du club.

L'année 2001 voit la reprise des Opens semi-rapide de la Tour Blanche, caractérisés par un fort niveau, des prix parmi les plus importants et une ambiance conviviale. Ils se déroulent chaque année au mois de novembre.

En 2004, Laurent Gagnepain succède à Marc Tempestini, auteur d'un beau quinquennat, et le club quitte la MJC "Les Hauts de Belleville" pour rejoindre provisoirement les locaux de l'Assofac puis de l'AEPCR, rue Alexandre Dumas.

La saison 2005-2006 a vu deux modifications essentielles pour notre club : l'aménagement au 38 rue des Amandiers, et la création de l'école d'échecs de la Tour Blanche pour les jeunes. Cette même saison restera dans les annales puisque notre équipe fanion monte de Nationale 4 en Nationale 3, et que la Nationale 5 monte en Nationale 4 ! La saison suivante verra la montée de notre Nationale 6 en Nationale 5 et celle d'après la montée de cette même Nationale 5 en Nationale 4.

La saison 2009-2010 restera également comme une grande année, avec l'accès pour la première fois de notre histoire à la Nationale 2.

Depuis la saison 2012-2013, la Tour Blanche s'impose comme le club parisien le mieux représenté en compétitions, avec plus de 25 équipes engagées chaque saison : 8 Nationales (une Nationale 2, deux Nationales 3, trois Nationales 4, deux Nationales 5), une équipe en Coupe de France, une ou deux Nationales 2 Féminines, une ou deux Nationale 4 Jeunes, 5 équipes de critériums, 3 équipes en Loubatière, une ou deux équipe(s) en Coupe 2000, en Coupe de la Parité.

En mai 2014, la Tour Blanche est parvenue en quart de finale de la Coupe de France après avoir sorti 3-0 en 1/32e de finale Clichy, club du Top 12, champion de France et tenant du titre !

La Tour Blanche était ainsi le seul rescapé de la Nationale 2, les 7 autres clubs qualifiés pour les quart de finale étant Chalon, Mulhouse, Bois Colombes, Strasbourg (Top 12) ainsi que Migne, Monaco et Toulouse (Nationale 1).

Plus que jamais, la Tour Blanche est un club de copains, réunis autour de valeur comme la solidarité, l'entraide, la rigolade ; et si nous jouons nos compétitions le plus sérieusement possible, nous ne nous prenons pas au sérieux et, chez nous, tout le monde joue avec tout le monde ! « Elo » ne se confond jamais avec « ego » à la Tour Blanche.

Si cet état d'esprit est aussi le vôtre, n'hésitez pas à venir nous rejoindre !

Laurent Gagnepain




Les présidents successifs de la Tour Blanche

1945-1980 : M. BERRY
1980-1996 : Raoul FORTAIN
1996-1999 : Thierry WENDLING
1999-2004 : Marc TEMPESTINI (président d'honneur depuis 2010)
Depuis 2004 : Laurent GAGNEPAIN